Après les Forges, les Moulins

Moulin du Bourg

Le déversoir du centre bourg est un site à ne pas toucher !

Le moulin du bourg et le grand lavoir sont emblématiques de la Petite Cité de Caractères.

Le pont de Chailland doit conserver des eaux suffisament hautes pour que sa pile centrale ne soit pas déchaussée.

L'aménagement du centre bourg est une préoccupation majeures de la municipalité.

Les inondations du bourg n'ont jamais été jugulées par un aménagement quelconque d'ouvrage sur l'Ernée.

Le canal de dérivation qui passe sous la route de Saint Germain ne remplit aucun rôle étant insuffisamment de profond.

Une modification(agrandissement de l'arche )du pont où l'Ernée passe sous la D123(route de la Baconniére à St Germain le Guillaume) permettrait sans doute un meilleur écoulement des eaux lors de crues!

L'Ernée est l'élément structurant de la Z.P.P.A.U.P.

L'objectif de la commune clairement défini dans le cahier des charges de la Z.P.P.A.U.P. Est de redonner avec le temps une image cohérente de l'ensemble architectural et paysager que représente ce site remarquable.

Aussi les objectif du C.R.E. doivent ils être atteints dans le respect global de la physionomie générale actuelle de l'Ernée.

Le niveau d'eau minimal doit permettre d'assurer la cohérence générale en raison de la présence des ouvrages suivants qui doivent être absolument conservés :

  • déversoir en eau
  • vannes de l'ancien moulin usuellement fermées,
  • lavoirs aux niveau,
  • bras d'ile en eau
  • soubassement du pont immergé.

Un passage à poissons doit être aménagé à droite du déversoir ( là où il existe quasiment déjà).

 

Moulin de Clivoy

En aval du bourg le site de Clivoy avec son château et son moulin est un des plus ancien de la commune.

Ce site est privé, mais un chemin de randonnée traverse l'Ernée à cet endroit au-dessus de l'ancien gué et permet aux promeneurs et aux pêcheurs de jouir paisiblement de l'endroit.

Dans les années 70-80, d'importants travaux engagés par les services de l'état ont très malheureusement défiguré le site en réalisant des vannes à clapets au droit du vieux moulin pour réguler le débit des eaux de l'Ernée.

Ces vannes à clapets qui se sont substituées à l'ancien déversoir anciennement placé en amont ont été garantes jusqu'à aujourd'hui du maintient du niveau d'eau ; déjà contestées à l'époque, elles viennent d'être jugées inutiles et surtout néfastes au bon état écologique de l'eau de l'Ernée, et leur destruction est aujourd'hui programmée. Elles ne peuvent être simplement supprimées ;elles doivent être remplacées par la restitution d'une forme de déversoir( ou levée de pierres) -comme par le passé- mais permettant cette fois la libre circulation des poissons tout en maintenant le niveau d'eau nécessaire à l'ouvrage.

La restitution des anciens cheminements d'eau, objectif de la Z.P.P.A.U.P. notamment à cet endroit, permettra avec la remise en place d'une roue de redonner à ce site la physionomie générale qu'il n'aurait jamais du perdre.

Validé par la Fondation du Patrimoine, un programme de restauration des ouvrages hydrauliques anciens est en cours afin de permettre l'élaboration complémentaire des travaux à engager dans le cadre du C.R.E. et dans une moindre mesure de la Commune de Chailland en accompagnement d'un projet public d'aménagement d'une partie de ce site.Les premiers travaux de dégagement engagés ont permis de remettre à jour les ouvrages remarquables de maçonneries et de dallages très anciens au niveau du bief et des vannes de décharge.

Objectifs de Chailland et du Propriétaire :

Les travaux menés à terme doivent permettre de retrouver un état des lieux conforme au plan cadastral actuel et respectueux des objectifs communs de la Z.P.P.A.U.P. et du C.R.E.
L'aménagement de l'île d'aval en connexion avec le chemin de randonnée permettra par la signature d'une convention entre le propriétaire et la commune de donner aux pêcheurs et aux promeneurs la possibilité de jouir pleinement de ce site aux abords immédiat du parc et du jardin du Château de Clivoy ; jardins dernièrement ouverts au public et labellisés « Jardins Remarquables ».

Une roue à aubes d'un diamètre de 5m80 reconstruite suivant un plan de 1892 est prévue remise en place courant 2010.

Les levées de pierres prévues en amont en remplacement des vannes actuelles devront assurer la libre circulation des poissons tout en maintenant un niveau d'eau en continuité avec celui ayant toujours existé.

Le site ainsi restauré permettra par son exemplarité de transmettre à nos enfants et à nos compatriotes l'image de la combinaison harmonieuse d'un patrimoine rural avec son environnement naturel à l'écologie préservée.

 
moulindeclivoy
moulindubourg

propulsé par E-majine - SEO - referencement